La maison de vente

Olivier COLLIN du BOCAGE ocb@collindubocage.com
Commissaire Priseur
Clara EMPEREUR
cempereur@collindubocage.com 
XXe et contemporain, mode
Julien REMAUT
jremaut@collindubocage.com 
Tableaux, dessins, bijoux, argenterie,
Militaria
Stanislas JEANROY
jsjeanroy@collindubocage.com
Mobilier, objets d’art,
Asie, Orient, Tapisserie
Cécile de l’ESTOILLE
listedemariage@collindubocage.com 
Liste de mariage 
Myriame Villemeur
mvillemeur@collindubocage.com
Comptabilité étude
Marie Barjou
compta@collindubocage.com
Comptabilité acheteurs / vendeurs 
Elisabeth Legos
elegros@collindubocage.com
Accueil


 

 

HISTOIRE RACCOURCIE

La Société de Vente Volontaire Delorme & Collin du Bocage a été créée en 2002.
Elle est née de l’association d’un jeune commissaire priseur Olivier Collin du Bocage (à l’époque le plus jeune de France à ouvrir sa propre maison de vente) avec Maître Delorme dont la réputation était bien établie à Paris.
La SVV s’installe rue de Miromesnil pour démarrer mais elle déménage dans le quartier
de Drouot en 2005 pour avoir les mètres carrés dont elle a besoin pour suivre sa rapide
croissance.
Après des travaux d’aménagement en 2010, les quelques 270 m² situés à quelques pas de distance de l’Hôtel Drouot permettent à l’étude d’organiser ses propres ventes pour certaines spécialités (numismatique, objets de vitrine, erotica).

QUELQUES CHIFFRES

Delorme & Collin du Bocage organise environ 50 ventes annuelles, dans toutes les spécialités :
tableaux anciens, modernes et contemporains,
dessins et estampes, objets d’art et de vitrine,
bijoux & argenterie, archéologie, numismatique,
livres, erotica, autographes...
Depuis trois ans, c’est une étude de tout premier ordre qui compte parmi les 20 premières en France.

PARIS, PROVINCE

Même si l’étude est principalement basée à
Paris où son marché est essentiellement concentré
et dynamique, il arrive qu’elle organise des
ventes ailleurs. Ainsi en 2011 elle a organisé
une quintuple vente à l’Hotel Majestic Barrière
sur la croisette de Cannes.
En été 2012, 2013, 2014 et 2015 elle a
investi la malouinière du Montmarin près de
Saint-Malo.