ALFRED DE DREUX (SUIVEUR DE), CIRCA 1858...

Lot 67
Aller au lot
5 000 - 7 000 €

ALFRED DE DREUX (SUIVEUR DE), CIRCA 1858...

ALFRED DE DREUX (SUIVEUR DE), CIRCA 1858
Tamerlan, le destrier d’Abd el-Kader
Intéressant portrait du célèbre cheval d’Abd el-Kader que l’on retrouve sur une autre toile, peinte en 1858 par Alfred de Dreux, « Les étalons d’Abd-el-Kader ». (voir ill. 1)
Huile sur toile (rentoilée)
H. 72,6 cm ; L. 91,3 cm
Cadre doré d’époque XIXe avec cartouche indiquant : « ALFRED DE DREUX 1810 – 1860
TAMERLAN
Le destrier d’Abd el Kader ».
Abd el-Kader ben Muhieddine (1808 – 1883), plus connu sous le nom d’émir Abd el-Kader, fut un homme politique et chef militaire algérien, écrivain et poète, philosophe et théologien, soufi, humaniste et exégète. Il résista de 1832 à 1847 à la conquête de l'Algérie par la France, à ce titre elle fut considéré en Algérie comme un symbole du combat contre le colonialisme et contre la domination française, une action qui fut à l'origine de l’État algérien moderne. En France, il fut considéré comme un adversaire honorable et même, après son retrait en Syrie, comme un « ami », en raison de la protection qu'il donna en 1860 aux chrétiens de Syrie, qui lui valut d'être fait grand-croix de la Légion d’honneur et titulaire de l’ordre de Pie IX.3 000.
Ill. 1 : Alfred de Dreux, Les étalons d’Abd el-Kader, 1858, in cat. raisonné, Alfred de Dreux, par Marie-Christine Renauld, 2008, p. 58.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue