François Gérard (dit baron Gérard), circa... - Lot 56 - Paris Enchères - Collin du Bocage

Lot 56
Aller au lot
Estimation :
10000 - 15000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 35 000EUR
François Gérard (dit baron Gérard), circa... - Lot 56 - Paris Enchères - Collin du Bocage
François Gérard (dit baron Gérard), circa 1817
Marie-Amélie de Bourbon
duchesse d’Orléans et future reine des Français
Figurée au naturel, de tête et de face.
Rare et exceptionnelle étude préparatoire au portrait de Marie-Amélie de Bourbon, duchesse d’Orléans, par le Baron Gérard, vraisemblablement
victime du vandalisme révolutionnaire qui lui valut d’avoir la tête découpée, avant d’être sauvée et d’intégrer les collections
du célèbre peintre, collectionneur et mécène espagnol, Valentin Carderera y Solano, dont les collections d’art sont à l’origine du musée de
Huesca (Espagne).
Huile sur toile (tête remontée et marouflée sur toile au XIXe siècle)
Ht. 40 cm ; L. 31 cm
Cadre doré et mouluré avec cartouche « François de Gérard »
Marques : étiquette collée sur le châssis avec inscription manuscrite ancienne à l’encre noire « Colleccion de D. Valentin Carderera. » et
imprimée : « 337. Doña María Amalia de Borbon, Princesa de Napoles y esposa del Rey Luis Felipe. Bellísimo busto, estudio de la cabeza
pintada al natural por el baron Gerard, para el retrato grande que hizo de S.A. dando la mano al duque de Orleans, niño todavía. Lienzo –
Alto 0,40 [m]– Ancho 0,31 [m]».
Provenance :
-Portrait dont le visage a été découpé au XIXe siècle (Révolution de 1848 à Paris ?)
-collection de Valentín Carderera y Solano
-collection privée
La grande qualité d’exécution des yeux, du regard et du rendu des carnations du visage de notre portrait confirment les informations de
l’étiquette ancienne, collée sur le chassis, à savoir qu’il s’agit d’une « étude préparatoire de la tête [de Marie-Amélie de Bourbon] peinte au
naturel par le Baron Gérard » pour servir à la réalisation d’un portrait en grand de la duchesse d’Orléans, dont on connaît une version en
buste datée de 1817 (musée Condé de Chantilly) [ill. 1] et une autre en pied, datée de 1819, avec son fils aîné, le jeune duc de C
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue