La salle VO série 345 A torpédo 1931

Lot 67
Aller au lot

La salle VO série 345 A torpédo 1931

La salle VO série 345 A torpédo 1931

N° châssis ou moteur : 9177

La marque La Salle étant un pur produit Cadillac, il convient de comprendre l’esprit de la marque mère. En effet, Cadillac est né en 1902 des cendres de la Detroit Automobile Company avec comme règle : « Notre credo : la perfection, notre règle la précision ». Le succès commercial et la bonne gestion pousse General Motors a racheter l’entreprise en 1909 afin d’en faire la marque de luxe du groupe dont les modèles adoptent les dernières avancées technologiques. Chose curieuse dans l’histoire de l’automobile, en 1927, soit deux ans avant la crise économique majeure qui suivra, les dirigeant de Detroit élaborent un plan commercial visant à déveloper une marque entre Buick et Cadillac qui commercialiserait des Cadillac plus simples et moins chères…C’est ainsi que née en 1928 la marque La Salle, « frère de sang » de Cadillac, qui prend le nom de René Robert Cavalier de La Salle, explorateur français qui pris possession de la Louisiane au nom du Roi de France en 1682. Les gênes sont donc bien clairs et contribuent à développer une voiture de grande qualité proposée avec un nouveau moteur 8 cylindres en V de 5600 cm3 et un boite de vitesse synchronisée.
Concurrente des Cadillac de l’époque et par voie de conséquences des marques européennes de prestige comme Rolls et Hispano, cette grande automobile a les attributs du luxe. l’automobile est relativement complète et conserve ses structures de capote. A l’apparence d’une grosse Hispano Suiza dont elle reprend le style, elle partage beaucoup d’éléments avec la Cadillac 355 dont elle est la « demi-soeur ». D'un point de vue commercial, elle assurait le rôle d’entrée de gamme pour ce modèle très statutaire. Sur notre exemplaire, les phares sont absents ainsi que la pièce métallique qui les relie. Toutefois le radiateur arbore toujours fièrement le logo de la marque de Detroit ainsi que la très caractéristique calandre pare-pierre dont les modèles étaient équipés. Le modèle Torpedo était l'une des sept carrosseries proposées par la marque et certainement la plus conforme à l’esprit du modèle tout en laissant une place de choix au conducteur qui n’est pas le chauffeur. Nous notons que le moteur est bien celui d’origine et qu’il est badge en son centre La salle. Cette grande automobile a toute sa place dans une collection prestigieuse, elle nécessite il est vrai une restauration totale mais elle le mérite. De nos jours, il est bien rare de trouver un tel modèle « vierge ». Il présente l’avantage d’avoir une carrosserie très conviviale pour participer aux plus grands rallyes à deux, à quatre, à six. La puissance et le confort d’utilisation rendant chaque épreuve un moment de grand bonheur.
Competing with Cadillacs from back in the day and as a result of prestigious European brands such as the Rolls and Hispano, this big car has the qualities of luxury. The car is relatively complete and retains its soft top constructions. With the appearance of a big Hispano Suiza, (from where the style comes), she shares many elements with the Cadillac 355, of whom she is the “half-sister”. Commercially, she had the role of entry model for this very stately model. The headlights and the metal part that connects them are absent from our copy. However, the radiator is still proudly provided with the logo of the Detroit brand and the distinctive stonewall grid that they have always had. The roadster model was 1 of the 7 vehicle bodies proposed by the brand and certainly the most consistent with the model’s spirit, leaving a place of choice to the non-driver. We note that the engine is the original and that it has a badge in the middle of the room. This large car has its place in a prestigious collection, it requires a total restoration, but deserves it. Nowadays it is rare to find such a model ‘virgin’. It has the advantage that you have a very friendly bodywork to participate in the biggest rally with two, four or six participants. The power and ease of use turn every test into a moment of great happiness.
Concurrerend met Cadillacs uit die tijd en als gevolg van prestigieuze Europese merken als Rolls en Hispano, heeft deze grote auto de eigenschappen van luxe. De auto is relatief compleet en behoudt zijn zachte top - constructies. Met het uiterlijk van een grote Hispano Suiza, (vanwaar de stijl komt), deelt ze veel elementen met de Cadillac 355, van wie ze de “halfzus” is. Commercieel gezien had ze de rol van instapmodel voor zeer statige lijn. Van onze kopie zijn de koplampen en het metalen onderdeel dat ze verbindt afwezig. De radiator is echter nog steeds trots voorzien van het logo van het Detroit-merk en het kenmerkende stonewall-rooster dat ze altijd hebben gehad. Het roadster-model was 1 van de 7 door het merk voorgestelde carrosserieën en zeker het meest consistent met de geest van het model, terwijl het een plaats van keuze overlaat aan de bereider die niet de bestuurder is. We merken op dat de motor de originele is door de badge in het midden van de kamer. Deze grote auto heeft zijn plaats in een prestigieuze collectie, het vereist een totale restauratie is, maar verdient deze. Tegenwoordig is het zeldzaam om zo’n model ‘maagd’ te vinden. Het heeft het voor- deel dat je een zeer vriendelijke carrosserie hebt om deel te nemen aan de grootste rally met twee, vier of zes deelnemers. De kracht en het gebruiksgemak maken van elke test een moment van groot geluk
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue