GILLIERS (Joseph). Le Cannameliste français.... - Lot 63 - Paris Enchères - Collin du Bocage

Lot 63
Aller au lot
Estimation :
1200 - 1500 EUR
GILLIERS (Joseph). Le Cannameliste français.... - Lot 63 - Paris Enchères - Collin du Bocage
GILLIERS (Joseph). Le Cannameliste français. Nancy, Jean-Baptiste-Hiacinthe Leclerc ; Paris, Merlin, 1768. In-4, veau blond glacé, triple filet doré et filet intérieur avec fleurons d’angle, dos orné, pièce de titre et chiffre doré de maroquin rouge, roulette intérieure, tranches rouges (Simier relieur du Roi).
Frontispice, titre, 1 f. d’épitre, iii pp., 238 pp., 13 pp. (table), 13 planches dépliantes.
Seconde édition de l'un des plus célèbres traités de confiserie. Cuisinier en France à Lunéville, pour le roi de Pologne Stanislas I Leszczynski, Gilliers destina cet ouvrage aux officiers de bouche de la cour de Lorraine.
Cette édition est en fait le tirage original de Nancy (1751), remis en vente à Paris, avec un titre renouvelé : elle est absolument identique à l’édition originale.
Le livre évoque les différents mets à base de cannamelle ou canne à sucre, décrit quantité de fruits glacés ou confits, et autres recettes de friandises : confitures, pâtes, biscuits, bonbons, nougats. Il donne également nombre d’explications techniques (la pyramide de fruits ou de diablotins de chocolat).
Remarquable d’un point de vue artistique, il est illustré d'un très beau titre-frontispice, d’une vignette aux armes du duc de Tenczin, en tête de la dédicace, gravée par Colin, et de 13 magnifiques planches dépliantes, gravées par l'artiste lorrain JCF Lotha (Jean-Charles François Lotharingien) d'après Philippe Du Puy, peintre ordinaire du Roi, qui présentent des merveilles d’orfèvrerie et de verrerie : surtouts aux décors d’arabesques, chinoiseries, vases, moules, gobelets, verres, modèles des meubles les plus appropriés au service, tables découpées pour circuler… ; ces gravures témoignent du raffinement de la cour de Lorraine.
Exemplaire provenant de la bibliothèque Lord Seymour, avec son chiffre mosaïqué au dos.
Quelques rousseurs et taches. Mors restaurés fendus, charnières faibles (premier plat prêt à se détacher).
Vicaire, 404 - Livres en bouche, n° 211 – (Bitting, Simon, 1768).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue