• United-Kingdom

Lin FENGMIAN (1900- 1991)

Lot 52
70 000 - 80 000 €
Résultat: 62 000 €

Lin FENGMIAN (1900- 1991)

Trois grues Encre et couleur sur papier marouflé sur soie, signée et marquée du cachet de l'artiste en bas à gauche 67,5 x 65 cm - 26 1/2 x 25 1/2 in. Ink and colour on paper mounted on silk, signed and marked with the artist's stamp lower left Provenance: Collection privée française Lin Fengmian apprend les techniques de la peinture traditionnelle chinoise dès son plus jeune âge et vend sa première oeuvre à tout juste 9 ans. Il se trouve à Shanghai en 1918 lorsqu'il entend parler d'un programme d'étude en France et s'y précipite la même année. Il se passionne alors pour les peintres occidentaux qu'il étudie d'abord à Dijon puis aux Beaux-arts de Paris et découvre avec émerveillement les collections du Louvre et du Musée Guimet. Son aventure européenne se poursuit à Berlin en 1923 et, l'année suivante, il fait part de son désir de marier l'art occidental à l'art asiatique en présentant une quarantaine de ses oeuvres à l'Exposition Chinoise d'Art Ancien et Moderne à Strasbourg. Le peintre a trouvé son style personnel et désormais identifié sa mission en tant qu'artiste; il retourne en Chine en 1925 où il devient président de l'Académie Nationale des Arts de Beijing et Directeur de l'Académie des Arts de Hangzhou. Il ne cesse de se remettre en question, s'interrogeant en parallèle sur l'avenir de l'art en Chine. Lin Fengmian jouera un rôle essentiel dans le développement de l'art contemporain chinois et sera le professeur de certains des plus grands artistes du XXème siècle tels que Zao Wou Ki et Chu Teh Chun. Les idées de Lin Fengmian sur la fusion entre art occidental et art chinois sont si novatrices qu'elles lui vaudront d'être persécuté lors de la révolution culturelle. Il privilégie en effet l'utilisation d'un format carré plutôt que les traditionnels longs rouleaux de calligraphie et, tandis que l'art chinois accorde une importance toute particulière au vide, Lin Fengmian s'applique à le combler, mettant à profit tout l'espace pictural. Il peint sans hésitation, ses traits sont vifs et précis, le résultat est d'une perfection stupéfiante. Dans l'oeuvre que nous présentons, quelques touches de noir, de gris et de jaune lui suffisent à évoquer les plumes délicates, les longues pattes agiles et le bec acéré de ces trois grues. Si le traitement de ses sujets se rapproche souvent de l'art occidental, le peintre reste tout de même très attaché à certaines techniques chinoises traditionnelles telles que le papier de riz et l'encre par exemple. Cette dernière n'est pas aussi versatile que l'huile pour représenter les couleurs et les textures mais le brillant artiste réussit à varier l'épaisseur des couches d'encre apportant ainsi à sa peinture une dimension, une lumière et une profondeur nouvelle. C'est donc en puisant son inspiration aussi bien dans l'art occidental que dans l'art chinois traditionnel que Lin Fengmian parvient à se créer un style unique, reconnaissable parmi des milliers. Il jouera un rôle essentiel dans le développement de l'art contemporain chinois et sera le professeur de certains des plus grands artistes du XXème siècle tels que Zao Wou Ki et Chu Teh Chun. Les historiens de l'art ne trouvent aucun mal à s'accorder sur le génie de ce peintre et n'hésitent pas une seconde à l'identifier comme étant le père de la modernité chinoise
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue