Newsletter - Alerte objet - Contact - English version
Maison de ventes aux enchères
17 rue de Provence - 75009 Paris
Tél : 01.58.18.39.05
Fax : 01.58.18.39.09
info@parisencheres.com
Ventes passées
Trier par date 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003
décembre 2012
mercredi 19 décembre 2012 14:00
Drouot Richelieu - salle 14
mardi 11 décembre 2012 14:00
Salle 17 - Delorme & Collin du Bocage - 17, rue de Provence PARIS
novembre 2012
jeudi 29 novembre 2012 14:00
Collin du Bocage - Salle 17 - 17, rue de Provence 75009 PARIS
lundi 26 novembre 2012 14:00
Drouot Richelieu - salle 15
jeudi 22 novembre 2012 14:00
Salle 17 - Delorme & Collin du Bocage - 17, rue de Provence PARIS
mercredi 21 novembre 2012 15:00
Drouot-Richelieu Salle 5
mercredi 07 novembre 2012 14:00
VENTE CLASSIQUE
Drouot Richelieu - salle 13
octobre 2012
mercredi 24 octobre 2012 14:00
Drouot-Richelieu Salle 10
jeudi 18 octobre 2012 14:00
Drouot-Richelieu Salle 8
samedi 13 octobre 2012 14:00
DROUOT RICHELIEU - salle 16
jeudi 11 octobre 2012 14:00
Drouot-Richelieu Salle 8
septembre 2012
jeudi 27 septembre 2012 14:00
Drouot-Richelieu Salle 16
juillet 2012
jeudi 19 juillet 2012 14:00
MALOUINIÈRE DU MONTMARIN (Dinard - Saint-Malo)
lundi 02 juillet 2012 13:30
Meubles et objets d'art
Drouot - Richelieu - Salle 14
juin 2012
jeudi 21 juin 2012 15:00
Drouot - Richelieu - Salle 8
jeudi 21 juin 2012 14:00
Drouot Richelieu Salle 8
mercredi 20 juin 2012 14:00
Drouot-Richelieu Salle 11
mercredi 13 juin 2012 09:30
Vente à Drouot Montmartre
Drouot Montmartre - 64 rue Doudeauville 75018 Paris - Salle A
vendredi 08 juin 2012 13:30
Drouot - Richelieu - Salles 5-6
mai 2012
jeudi 24 mai 2012 14:00
SALLE 17 - 17, rue de Provence 75009 PARIS
mercredi 23 mai 2012 13:30
Cabinet d'amateur
Drouot-Richelieu Salle 5
vendredi 11 mai 2012 14:00
Drouot Richelieu salle 10
avril 2012
mardi 24 avril 2012 14:00
Objets d'art
Drouot - Richelieu - Salle 12
vendredi 13 avril 2012 14:00
Meubles et objets d'art
Drouot - Richelieu - Salle 13
vendredi 06 avril 2012 14:00
Drouot - Richelieu - Salle 4
mars 2012
vendredi 30 mars 2012 14:15
Drouot Richelieu Salle 5
mercredi 28 mars 2012 14:00
Drouot - Richelieu - Salle 1
jeudi 22 mars 2012 14:00
Tableaux, objets d'art, livres...
Drouot - Richelieu - Salle 8
mercredi 14 mars 2012 14:00
Drouot Richelieu Salle 4
mercredi 14 mars 2012 14:00
Drouot-Richelieu Salle 5
vendredi 09 mars 2012 10:00
VENTE COURANTE
Drouot Nord Salle A
mardi 06 mars 2012 14:00
VENTE CLASSIQUE
Drouot Richelieu Salle 16
février 2012
mercredi 15 février 2012 14:00
Drouot - Richelieu - Salle 4
vendredi 10 février 2012 13:30
Drouot Richelieu salle 5
mercredi 08 février 2012 14:00
Drouot - Richelieu - Salle 11
vendredi 03 février 2012 13:30
Drouot Richelieu salle 7
mercredi 01 février 2012 14:00
VENTE CLASSIQUE
Drouot Richelieu salle 6
janvier 2012
mardi 31 janvier 2012 14:00
Meubles et objets d'art
Drouot - Richelieu - Salle 16
mercredi 25 janvier 2012 14:00
Meubles et objets d'art
Drouot - Richelieu - Salle 13
Top des enchères
Horloge de table carrée en forme de tours à toupies au sommet, à sonnerie et réveil, en cuivre et en laiton dorés et entièrement décorée de rinceaux gravés et ciselées. Embase à doucine gravée, quatre colonnes encadrant le mouvement visible sur les côtés. Au-dessus, l’entablement est couronné de balustre et orné de toupies aux quatre coins. Le tout est se termine par un clocheton en deux parties ; la base abrite le timbre, la partie supérieure loge un élégant bouquet de fleurs en métal argenté entouré de balustres supportant un dôme coiffé d’une flèche pyramidale. La face antérieur offre deux cadrans argentés gravés de chiffres romains, en accessoire et en arabe de 1 à 6 à l’italienne. Sur la face postérieure, un cadran pour la sonnerie. Le foliot pendulaire semble être une disposition postérieure ; le mouvement est à fusée et corde de boyau. Travail allemand de la fin du XVIème siècle, restauration d’usage. Haut. : 35,3 cm Larg. : 15,2 cm Prof. : 15,2 cm
Adjugé 16 500 €

Horloge de table carrée en forme de tours à toupies au sommet, à sonnerie et réveil, en cuivre et en...

Paul FLANDRIN (Lyon 1811 - Paris 1902) - Paysage à la rivière. Papier marouflé sur toile. 28 x 36 cm. Porte le cachet en bas à gauche Paul Flandrin. Accident
Adjugé 10 000 €

Paul FLANDRIN (Lyon 1811 - Paris 1902) - Paysage à la rivière. Papier marouflé sur toile. 28 x 36 cm...

François Quesnel le Vieux, circa 1590-1610<br />Henri II roi de France<br />provenant du Cabinet de Travail du roi Louis-Philippe Ier au château d’Eu.<br />Le souverain est figuré en buste et de face, selon l’iconographie de François Clouet, interprétée ici par un de ses successeurs les plus remarquables,<br />François Quesnel.<br />Huile sur panneau<br />Ht. 14 cm ; L. 11 cm<br />Inscription : au revers du panneau « Henri II Roi de France 2e / fils de François Ier Roi de France / & de Claude de France sa pre- / mière<br />femme, / Né le 31 Mars 1518, / Marié le 4 Octobre 1533 / à Catherine de Médicis., / Mort le 10 juillet 1559. / EU / par F. Quesnel ».<br />Marque au pochoir rouge L.P. / 1683 ; sur le cadre « 66.Ter Henri II, Roi de France »<br />Cadre doré<br />Provenance :<br />- Offert par Madame Adélaïde d’Orléans à son frère, le roi Louis-Philippe Ier<br />-Cabinet de Travail du roi Louis-Philippe au château d’Eu<br />-Puis par descendance.<br />Ce portrait est un rare témoignage des liens unissant le dernier des Français à sa soeur qui fut aussi sa principale conseillère<br />politique.<br />Par son sujet, par ses dimensions et par les inscriptions au dos du panneau et sur le cadre, notre portrait<br />du roi Henri II peut-être identifié comme celui du souverain exécuté par François Quesnel et offert par<br />Madame Adélaïde d’Orléans à son frère, le roi Louis-Philippe Ier, pour son Cabinet de Travail au château<br />d’Eu, ce qu’attestent le relevé des tableaux (sujet, format) figurant au château d’Eu (1830-1848) [ill. 1] et<br />l’inventaire des tableaux dressés au château d’Eu entre 1848 et 1850 (n° d’inventaire, auteur, sujet, dimensions<br />et mention du cadeau fait par Madame Adélaïde au Roi). [ill. 2]<br />Ce panneau peint fait partie d’une série de portraits exécutés par François Quesnel et offerts par Madame<br />Adélaïde au roi Louis-Philippe Ier, l’un deux est conservé au musée Louis-Philippe du château d’Eu (François<br />Quesnel : portrait du roi François II (1544-1560), inv. Musée L.P. Eu, 2000-12-2. in « Acquisitions ».<br />- Revue du Louvre, 2001. n°4 (octobre), p. 91).<br />Par la qualité de la reproduction du modèle de Clouet, par la touche délicate, et le raffinement des détails, soumis à la réinterprétation<br />de l’artiste, ce portrait du roi Henri II s’inscrit dans le corpus des oeuvres autographes de François Quesnel, comme celui de François II<br />conservé au musée Louis-Philippe du château d’Eu et de même provenance.<br />François Quesnel le Vieux (Edimbourg 1543 – Paris 1619) est un artiste peu étudié, grand interprète de la tradition du portrait royal<br />français, il fut très apprécié à la cour des Valois et du roi Henri IV. L’art raffiné de cet artiste d’origine écossaise fut très prisé par la haute<br />aristocratie et par la reine Catherine de Médicis, veuve d’Henri II, qui lui commanda plusieurs portraits. Arrivé à Paris vers 1570 et admis<br />à la cour comme dessinateur de médailles, Quesnel suivit de près le style de François Clouet (1510-1572), maître dans l’art du portrait<br />de cour et artiste favori de la reine mère. Avec sensibilité et élégance, maîtrise et grande prudence, François Quesnel a peint des portraits<br />rétrospectives des rois et des princes de Valois, morts ou vivants, dont parfois il n’avait pas connu le modèle, le conduisant à reprendre<br />l’iconographie laissée à la postérité, comme pour notre portrait d’Henri II.<br />Selon que le modèle, royal ou princier, fut ou pas un de ses contemporains, Quesnel exécuta des portraits royaux qui sont des variations,<br />des réinterprétations d’images, dessinées ou peintes, par François Clouet, dont Quesnel fut l’héritier à la cour de France auprès d’Henri<br />III, de Catherine de Médicis et d’Henri IV. Ses portraits sont peints grandeur nature ou, plus souvent, de petits formats, « portables »,<br />comme le portrait d’Henri II que nous présentons ici.<br />Ill. 1 : Détail de l’emplacement du portrait du roi Henri II par François<br />Quesnel : Château d’Eu, 1er étage, Cabinet de Travail du Roi, in Relevé<br />des tableaux des collections du roi Louis-Philippe Ier au château d’Eu (1830-<br />1848), DR. ADMN.<br />Ill. 2 : Château d’Eu, 1er étage, n°8, Cabinet du Roi : « 1683 L.P.,<br />Quesnel, 66ter, Henri II roi de France +1559, 14 x 11. Donnée au Roi<br />par Madame Adélaïde », in Etat des résidences du roi Louis-Philippe Ier,<br />château d’Eu, peintures et sculptures, 1848-1850, DR. ADMN<br />Nous remercions le Professeur Francesco Solinas, du Collège de France, d’avoir confirmé l’identification de ce portrait du roi Henri II comme oeuvre de François Quesnel le Vieux.
Adjugé 13 500 €

François Quesnel le Vieux, circa 1590-1610
Henri II roi de France
provenant du Cabinet de ...

Voir tous les résultats